Accueil du site Actualités Plan du site Contact Fil RSS
 

 

Géographie

Le relief
Le Burkina Faso est un pays plat dont le relief est constitué de vastes plaines entre 250 m et 300 m inclinées légèrement du Nord vers le Sud. Ces plaines sont dominées au Sud-Ouest par des plateaux gréseux culminant à 749 m au pic de Tenakourou. D’autres reliefs viennent rompre la monotonie d’ensemble dont les plus remarquables sont les falaises du Gobnagou, à la frontière du Bénin, et celles de Banfora, à l’Ouest du pays.

Le Sud-Ouest du Burkina Faso est marqué par un vallonnement de collines. Un plateau latéritique couvre tout le centre du pays, avec néanmoins un relief isolé constitué par le Pic de Naouri dans le Sud du pays. Le Nord du Burkina Faso se caractérise par un relief de transition entre les plateaux et les grands espaces sahariens du Mali et du Niger, marqué par les dunes de sable.

Le climat
Le climat est de type tropical ; il est sahélien au Nord et soudanien ailleurs. Il est caractérisé par deux (2) saisons distinctes : une saison pluvieuse s’étalant sur 4 à 5 mois (de mai en octobre) et une saison sèche de 7 mois (de novembre à avril).
La pluviométrie varie suivant les zones ; ainsi l’on enregistre en moyenne 1 200 mm/an au Sud et 300 mm / an au Nord. Les plus fortes températures (40° - 45° ) sont relevées entre mars et juin et au Nord du pays. Cependant les températures varient entre 10°C et 43°C . Décembre et janvier sont les mois où les températures sont les plus basses.

La zone soudanienne occupe tout le Sud du pays avec environ 6 mois de pluies, la zone soudano-sahélienne, située au centre, occupe la moitié du pays avec 4 - 5 mois de pluies ; la sahélienne, au Nord a environ 2 mois de pluies.

La végétation
L’humidité augmente du Nord Est vers le Sud Ouest. De ce fait, la végétation passe, du Nord au Sud, de steppes épineuses à des savanes arborées, puis à des forêts claires.
Ainsi, au Nord du Burkina Faso, ce sont des steppes où dominent les épineux comme le jujubier. En remontant vers le Sud, la steppe et le sable cèdent la place à des grandes savanes et à des forêts claires où dominent les baobab et les karités.

La majorité des forêts s’étendent sur la moitié sud du pays et forment des galeries forestières le long des cours d’eau. Tout au sud et au Sud Ouest du pays, le climat plus humide favorise le développement d’une savane plus dense. On trouve à l’Est des savanes arborées, refuge du grand gibier constitué par les grands parcs et réserves de faunes. Ces unités de végétation permettent la division du pays en grandes zones agro climatiques : la zone sahélienne au Nord, la zone soudano-sahélienne au centre et la zone soudanienne au Sud-Ouest.

L’hydrographie
Le Burkina Faso est parcouru par de nombreux cours d’eau, lacs et barrages. Le plus long des fleuves est le Mouhoun (ex- Volta Noire) à l’Ouest du Burkina Faso. Après avoir capté le Sourou (son affluent), il rejoint le Nakambé (ex Volta Blanche) au Ghana pour y former l’immense lac Volta. Les deux (2) anciennes Volta, la Volta Rouge (Nazinon) et la Volta Blanche (Nakambé) traversent le centre du pays, du Nord au Sud. Le Nakambé est alimenté par les lacs Bam, Dem et Sian. Plus à l’Ouest, le fleuve Comoé communiquant avec le lac de Tengrela pénètre en Côte d’Ivoire.

De nombreux barrages (Kompienga, Ziga, Bagré) permettent d’alimenter les grandes agglomérations en eau courante.



 



 © 2008 - 2010 Ambassade du Burkina Faso à Taiwan   ADMIN
Mentions Légales | Réalisation