Accueil du site Actualités Plan du site Contact Fil RSS
 

Accueil du site > Actualités > Actualité Nationale > Coopération Burkina-Taïwan : La (...)
 

Coopération Burkina-Taïwan : La ministre taïwanaise du Travail sur les chantiers de la formation professionnelle

La ministre taïwanaise du Travail, Mme Wang Ju-Hsuan en visite dans notre pays, s’est entretenue, hier mardi 12 mai 2009, avec le ministre burkinabè de la Jeunesse et de l’Emploi, Justin Koutaba. Les deux ministres ont échangé sur le Programme de renforcement de la formation professionnelle (PRFP) mis en œuvre au Burkina Faso sur financement taïwanais. Ils ont également visité des réalisations à Ziniaré.

Au cours de l’entretien, le ministre Koutaba a dit à son hôte, sa joie de l’accueillir à Ouagadougou, en sa qualité de ministre chargée du Programme de renforcement de la formation professionnelle, un des projets phares de la coopération entre les deux pays. "Votre présence à Ouagadougou traduit l’intérêt que vous portez pour la bonne exécution de ce projet", a confié le ministre Koutaba à son collègue. Il a rappelé son dernier séjour à Taïwan et salué la riche expérience de la République de Chine en matière de formation professionnelle.

"A Taïwan, le système mis en place permet de former chaque année plus de 720 000 apprenants. Le Burkina Faso est très loin de ces performances mais avec l’appui de Taïwan qui va permettre de construire des centres de formation professionnelle et renforcer ceux existants, notre pays verra son système de formation professionnelle renforcé et capable d’accueillir beaucoup d’apprenants", indique M. Koutaba.

Les deux ministres ont eu droit à des démonstrations de la part des apprenants de l'ANPE de Ziniaré"Les 60 millions de dollars que Taïwan va mettre dans le Programme de renforcement de la formation professionnelle va donner une plus grande impulsion à notre pays en matière de formation professionnelle", ajoute M. Koutaba. Aussi a-t-il rendu hommage à Mme le ministre Wang et à l’ambassadeur de Taïwan au Burkina, Tao Wen-Lung pour leur action décisive dans la concrétisation du Programme de renforcement de la formation professionnelle.

"Nous sommes ravi de partager notre expérience avec le Burkina. La formation professionnelle a joué un grand rôle dans le développement de Taïwan. Nous ferons en sorte de toujours soutenir ce volet au Burkina en y apportant au besoin toute notre expertise technique", précise la ministre taïwanaise du Travail Mme Wang Ju-Hsuan. Elle retient l’engagement des autorités burkinabè dans la mise en œuvre du programme et estime que les conditions de succès sont réunies.

"A notre arrivée lundi nuit, malgré l’heure tardive, on a pu voir de nombreuses personnes qui etudiaient sous des lampadaires". "Avec cet esprit, la formation professionnelle ne pourra que réussir," souligne Mme Wang.

A l’issue de leur rencontre, les deux personnalités se sont rendues sur le terrain à Ziniaré pour constater de visu l’état de mise en œuvre d’actions dans le cadre du Programme de renforcement de la formation professionnelle. A l’Agence nationale pour l’emploi à Ziniaré, le ministre Koutaba et son collègue taïwanais ont pu prendre connaissance d’une partie du travail réalisé par le ministère de l’Emploi et de la Jeunesse en matière de promotion de l’emploi et de la formation professionnelle depuis trois ans.

Des actions qui ont abouti à l’enregistrement de 500 demandeurs d’emplois et à la formation de 160 jeunes à des métiers dans les domaines de la coupe-couture, de l’électricité du bâtiment et de l’électronique grand public. Une centaine de jeunes sont présentement en formation dans le centre de l’ANPE à Ziniaré. Après l’ANPE, les deux ministres se sont rendus sur le chantier de construction du Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré.

Au cours de leur entretien, les deux ministres ont noté l'excellence des relations entre les deux pays et promis de resserrer les liens de coopération notamment au niveau de la formation professionnelleCe Centre qui est l’un des éléments majeurs du Programme de renforcement de la formation professionnelle est un imposant complexe qui formera en partenariat avec les entreprises et les établissements d’enseignement, annuellement à ses débuts 300 personnes en génie mécanique, froid et climatisation, mécanique auto, construction et génie civil, menuiserie et meubles, électricité, électronique et télécommunications et restauration. "Ce Centre est grand dans son envergure et dans ses ambitions et nous pensons pouvoir le mettre en fonction dans une dizaine de mois", explique Pierre Ambega, coordonnateur du Programme de renforcement de la formation professionnelle.

"Les moyens sont disponibles. Je vous invite au respect strict des délais et à exécuter correctement les travaux pour que dans neuf mois, le Centre soit prêt. J’invite Mme le ministre à revenir dans une dizaine de mois pour la remise des clés... Celui qui ne pourra pas respecter ce délai, je vais le remettre à la maison d’à-côté (Ndlr : la Maison d’arrêt et de correction de Ziniaré n’est pas très loin du site)", a lancé le ministre Koutaba à l’intention des entrepreneurs qui étaient présents au moment de leur passage. Des engins lourds étaient en action sur le site et, confie l’architecte du chantier, celui-ci est en phase d’implantation.

Mme Wang s’est dit satisfaite du démarrage des travaux. Elle formule le vœu que ce projet, le plus important que son pays ait jamais entrepris en matière de coopération bilatérale avec le Burkina contribue au renforcement de la coopération entre les deux pays et à la consolidation de l’amitié entre les deux peuples. Le Centre de référence coûtera 9 600 000 euros. Mme Wang qui séjourne depuis lundi soir dans notre pays à l’invitation du ministre de la Jeunesse et de l’Emploi visitera d’autres réalisations et rencontrera les plus hautes autorités burkinabè.

Source : Sidwaya / Victorien A. SAWADOGO



 



 © 2008 - 2010 Ambassade du Burkina Faso à Taiwan   ADMIN
Mentions Légales | Réalisation